Cabinet en gestion de patrimoine

Accueil Ouvrages Le cabinet JPMFG Contactez-nous Sites recommandés

La Lettre n°140 de Jean-Pierre Monteil Finances et Gestion
- Semaine n°38/ 2010 -

La présidence Française du G8 et du G20: une opportunité majeure (I)

 

          Au cours des prochaines semaines, la France exercera à la fois la présidence du G 8 ainsi que celle du G 20. Il s’agit là d’une opportunité majeure de nature à permettre à notre pays, s’il en a la volonté politique, non seulement de faire prévaloir les desseins qu’il nourrit à l’égard de nouvelle et immanquable organisation du monde aux plans politique, économique et financier.

          L’ouverture des frontières et l’accroissement du commerce mondial qui en résulte, rend à la fois urgente et indispensable une réforme majeure du système monétaire international. L’organisation politique du monde qui est née de la seconde guerre mondiale, est aujourd’hui désuète. Le rapport de force qui prévaut désormais à l’échelle du monde, est sans commune mesure avec celui de 1945.

          Il convient toutefois d’être réaliste : pour que des réformes majeures et pérennes puissent voir le jour, il est indispensable que les responsables politiques des principales puissances l’acceptent, faute de quoi aucune d’entre elles pourra voir le jour ! Il faudra donc que les cinq membres permanents (x) du Conseil de Sécurité acceptent de partager une parcelle des prérogatives qu’elles ont sur le fonctionnement de la seule institution politique d’envergure mondiale. Etre membre permanent du Conseil de Sécurité, entraine un premier devoir : celui de d’exercer des responsabilités en termes de défense et de sécurité à l’échèle planétaire. Cela implique pour les nouvelles nations de se doter de moyens diplomatiques et militaires qui leur permettront d’exercer leurs nouvelles responsabilités. C’est un engagement majeur, puisque contraignant sur les plans politique et budgétaire.

          La simultanéité de ces deux présidences constitue une importante opportunité pour le président Sarkozy qui, à différentes reprises, a exprimé sa volonté de formuler un certain nombre de propositions de réformes de certaines structures à dimension internationales : élargissement du G8, réforme du système monétaire international, admission de nouveaux membres permanents au Conseil de Sécurité, notamment.

          Parce qu’elles sont importantes et de nature à impacter ce qu’il est convenu d’appeler le fonctionnement de « l’ordre mondial », le chemin qui pourrait conduire à réformer telle ou telle de ces institutions s’inscrira nécessairement dans la durée.

 

(x) : Etats Unis, Russie, France, Grande-Bretagne et Chine.

 

                                                                  

Jean-Pierre Monteil
Directeur de JPMFG.

Achevée le 25 septembre 2010.