Cabinet en gestion de patrimoine

Accueil Ouvrages Le cabinet JPMFG Contactez-nous Sites recommandés

La Lettre n°16 de Jean-Pierre Monteil Finances et Gestion
- Semaine n°03&04/2006 -

A propos de l'OPA de MITTAL

              La semaine qui s’écoule aura été dominée sur le plan économique et financier, par ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire Mittal ». Tout ce que le monde compte de spécialistes et de professionnels rompus à ces questions de fonctionnement des entreprises, sont intervenus ou ont été complaisamment sollicités par les représentants de la presse, qu’elle soit écrite, radio diffusée ou télévisée. En outre, compte tenu de la personnalité même de Monsieur Mittal, une large partie de la presse écrite anglo-saxonne a traitée l’offre d’achat inamicale qu’il a adressée en direction du groupe sidérurgique européen Arcelor.

              Bien des questions se posent lorsqu’une socité étrangère décide, de manière non concertée, d’en absorber une autre, surtout lorsque cette décision n’a pas été prcédée de contact officiels et officieux de la part de celui qui initié l’OPA. Par ailleurs, il est légitime que tout actionnaire, en particulier celui que l’on qualifie de « petit porteur », réagisse en pareille circonstance. En l’occurrence, c’est précisément le caractère brutal et imprévisible de Monsieur Mittal, qui a conduit à autant de commentaires, dans la presse nationale et internationale. Mais par delà la démarche de son auteur, il paraît intéressant et utile pour demain, de mesurer un certain nombre de paramètres qui sont quelques unes des constantes de la question de la mondialisation.

              Quatre points nous paraissent devoir être mis en exergue :

              Gageons que l’affrontement industriel et financier auquel se livrent Arcelor et Mittal Steel connaîtra une issue lisible et pérenne, en faveur des deux premières entreprises sidérurgiques mondiales, et qui sera profitable pour le reste l’environnement économique, politique et financier de la France.

Jean-Pierre Monteil
Directeur de JPMFG.

Achevée le 03 février 2006.