Cabinet en gestion de patrimoine

Accueil Ouvrages Le cabinet JPMFG Contactez-nous Sites recommandés

La Lettre n°51 de Jean-Pierre Monteil Finances et Gestion
- Semaine n°10/2007 -

Les portefeuilles de valeurs de JPMFG : analyse du mois de février 2007

              Alors que le CAC 40 signe une perte de 2,11% depuis le début de cette année (clôture du 2 mars 2007), les trois portefeuilles titres préconisés par le cabinet JPMFG affichent respectivement les résultats  suivants :

  . + 1,81% / (+ 3,92%) (a) pour le portefeuille de valeurs n°1 « Sécurité » ;

  . – 4,27% / (- 2,16%) (a) pour le portefeuille de valeurs n°2 « Equilibré » ;

  . + 1,13 % / (+ 3,24%) (a)pour le portefeuille de valeurs n°3 « Dynamique » 

              A la différence des portefeuilles de l’année 2006 qui sont restés figés tout au long de l’année, ceux de cette année s’inscriront dans une démarche dynamique, afin de mieux « coller » aux évolutions des marchés.

1/ Portefeuille n°1 - SECURITE :

 

         C’est celui qui affiche la meilleure performance en terme de revalorisation de +1,81%/(+3,92%).

         Les valeurs qui le composent caractérisent un portefeuille qui s’inscrit dans une démarche de recherche de sécurité. La plupart des valeurs ont bien résisté à cette première baisse significative, des indices boursiers en 2007. Nous conservons l’ensemble des valeurs qui le composent. 

 

 

2/ Portefeuille n°2 - EQUILIBRE : 

         C’est celui qui affiche la moins bonne performance depuis le début de l’année : - 4,27% / (-2,16%).

         Plusieurs valeurs l’impactent défavorablement : Alcatel-Lucent, Eads, Sanofi-Aventis et Suez. La baisse sensible qui caractérise le titre Alcatel-Lucent, qui avait pourtant bien commencé la nouvelle année boursière, a deux origines. La présentation du plan de restructuration qui conduira à la suppression de plus de 10 000 suppressions de postes sur les différents sites de production que compte du nouveau groupe franco-américain ; le climat de défiance qui a entouré les TMT au cours de la semaine dernière. Ce nouvel épisode boursier est là pour rappeler la volatilité qui continue à entourer le titre. Eads traduit les difficultés auxquelles est en proie le groupe, avec l’importante question de la restructuration de sa filiale Airbus, en charge du programme de construction de l’avion gros porteur A 380. Sanofi-Aventis continue de sous performer l’indice européen des valeurs pharmaceutiques. Le procès qui s’est ouvert aux Etats Unis à propos du générique du Plavix, l’Apotex, n’est pas la seule raison qui justifie la sous performance du titre. Préférant rester à l’écart du titre, nous décidons de le retirer de notre liste. Nous le remplaçons par le titre Vinci.

 

 

3/ Portefeuille n°3 - DYNAMIQUE :

         En dépit de son degré d’exposition, il affiche un résultat positif par rapport au principal indice de la place de Paris, avec un gain de +1,13% / (+3,24%) 

         Valéo (+17,35%), Illiad (+18,92%), Barbarabui (+8,75%), ainsi que Schneider Electric (+6,98%), ont performé significativement le portefeuille. Le bons résultats affichés par ces entreprises se sont retrouvés dans leur valorisation boursière. Schneider Electric, déjà bien présent à l’international, continue de renforcer significativement sa présence sur les deux importants marchés que sont la Chine et l’Inde.

         Ainsi se présente l’évolution des trois portefeuilles de valeurs de JPMFG pour le mois de février dernier. 

         Un nouveau point mensuel sera effectué au début du mois d’avril, pour analyser et commenter les variations qui seront intervenues au cours du mois de mars. 

(a)     En réel, évolution de l’indice du CAC 40 comprise.

 

Toutes les valeurs du portefeuille :

  

 

Jean-Pierre Monteil
Directeur de JPMFG.

Rédaction, le 10 mars 2007.