Cabinet en gestion de patrimoine

Accueil Ouvrages Le cabinet JPMFG Contactez-nous Sites recommandés

La Lettre n°58 de Jean-Pierre Monteil Finances et Gestion
- Semaine n°20/2007 -

Quel environnement politique international pour le président Sarkozy ?
(2/2)

Partie 1
Partie 2

              Depuis les dernières décennies du 2ème millénaire, l’humanité tout entière est entrée dans un monde nouveau qui, soyons en persuadés, sera totalement différent de celui qui a prévalu au cours de ces cinq derniers siècles.

              Les historiens sont là pour nous rappeler que l’histoire est un chemin sur lequel les hommes avancent sans discontinuer depuis leur premier jour. La seule chose dont nous sommes certains, c’est quil continuera à en être ainsi jusqu’au dernier jour, quand prendra fin notre présence sur la terre. L’histoire des hommes est ainsi marquée par de très nombreux évènements qui ont la fois façonné et structuré son quotidien. Si l’histoire est avant tout le rappel de ce long cheminement de l’humanité depuis ses premiers débuts, elle a la privilège de nous expliquer quand, comment et pourquoi ces moments importants se sont déroulés. C’est en me plaçant dans le prolongement de tous ces millénaires passés, que je crois véritablement que nous avons le privilège de vivre aujourd’hui, le début du changement de l’environnement politique international, qui marquera définitivement l’histoire du monde de demain. C’est pour cela que je crois que les hommes et les femmes qui exercent aujourd’hui, comme ceux qui exerceront demain, des responsabilités exécutives significatives, auront une influence sur le déroulement de l’histoire du monde, puisqu’ils auront à en définir son architecture future (a).

              Si l’on compare aujourd’hui l’action quotidienne des exécutifs des principales puissances développées dans le monde à ce qu’elle était au cours des dernières décennies du 20ème siècle, le contraste est saisissant. Par delà l’évolution normale des relations humaines et sociales, on constate que les raisons qui sont à l’origine du profond bouleversement actuel de l’ordre mondial sont à la fois multiples et diverses. Parmi elles, figurent en bonne position l’accès à la culture et à la connaissance d’un nombre croissant d’hommes et de femmes, l’ouverture des frontières et le développement exponentiel induit du commerce mondial, le progrès scientifique sous toutes ses formes, les transferts de populations, l’accroissement et la concentration des richesses produites… Un mot qualifie désormais de manière récurrente cette large et profonde mutation : la mondialisation. Que nous soyons pour ou que nous soyons contre, nous devons admettre qu’il s’agit d’une situation qui traduit une réalité incontestable qui, de longues années durant, caractérisera l’ensemble des relations internationales. L’émergence du monde nouveau qui est entrain de naître sous nos yeux fait légitimement peur à certains d’entre nous, parce qu’elle a été brutale, universelle et irréversible. Ce sont certainement ces trois derniers aspects qui entraînent le plus d’interrogations et de craintes.

              C’est pourquoi je crois que ce qui risque de caractériser véritablement l’action du nouveau président, ce sera de devoir accompagner la montée en puissance de la mondialisation en l’adaptant à la société française. Je pense même que c’est pour l’essentiel sur cette question, que les électeurs français jugeront de l’efficacité de son action politique, tant en terme de politique intérieure qu’au plan des relations extérieures. La politique étrangère occupera une place particulièrement significative sur l’agenda quotidien du président français.

              Enfin, c’est la raison pour laquelle je crois que le challenge du Président Sarkozy est d’autant plus passionnant qu’il intervient à une époque charnière pour l’avenir du pays. Il sera d’autant plus noble qu’il aura l’ambition de définir une nouvelle place de la France dans le monde.

(a) - France : une ambition pour un monde nouveau. Paru aux Editions La Compagnie Littéraire – Paris

Jean-Pierre Monteil
Directeur de JPMFG.

Achevée le 26 mai 2007.